livres

 

en feuilles de paravent


de l’autre côté du miroir des mots

suivre leurs voies secrètes

pour que résonne le chant