chants d’oiseaux

 

    J’aime la musique de Messiaen, vive, fraîche, transparente, naturelle. Je la trouve très proche de l’esprit de la calligraphie, l’espace entre les sons y est aussi important, coloré, vivant que les sons eux-mêmes. Dans les chants d’oiseaux en particulier, les différentes mélodies s’entrecroisent sans se confondre et ouvrent ainsi à l’imaginaire un immense espace de relations et de découvertes.

    Je suis aussi très touchée par la relation de Messiaen à la nature, une étude extrêmement attentive qui nourrit une invention infiniment riche et nouvelle.

    J’ai joué ici sur le nom des oiseaux  en lien avec l’impression rythmique et colorée, l’espace sonore particulier à chacune de ces pièces musicales et l’émotion merveilleuse que me procure leur écoute.

Hommage à Olivier Messiaen

Retour %C5%92uvres.html